Amazon vend plus d’ebooks Kindle que de livres papier

La baisse du prix du lecteur Kindle a dopé les ventes de l’appareil ces derniers mois tandis qu’il se vend désormais plus d’ebooks chez Amazon que de livres papier.

Rien de tel qu’une baisse des prix pour relancer les ventes. C’est ce qu’a pratiqué le groupe Amazon pour son lecteur Kindle en faisant passer le prix de 259 à 189 dollars, dans un contexte de forte concurrence.

Conséquence, la progression des ventes du lecteur ont progressé à la fois mensuellement au sein du deuxième trimestre 2010 et par rapport à l’an dernier. Si le groupe américain ne donne toujours aucun chiffre sur le volume, il affirme que le Kindle est l’article le plus vendu sur son portail, depuis deux ans maintenant.

Encore plus important, peut-être, le nombre d’ebooks écoulés progresse bien, au point de dépasser les ventes de livres papier, pour un portail comptant environ 630 000 titres payants ( et 1,8 millions d’ebooks gratuits ).

Cette évolution n’apparaissait que ponctuellement, par exemple à l’occasion des fêtes de fin d’année, mais elle est maintenant une tendance durable pour Amazon et probablement liée à la multiplication des canaux de distribution de ses ebooks grâce à la mise à disposition d’applications sur les principales plates-formes pour smartphones.

L’ebook, un canal de distribution sur lequel il faut compter
Ainsi, sur le deuxième trimestre, pour 100 livres papier écoulés, Amazon a vendu 143 ebooks utilisant son format propriétaire et lisible uniquement sur le lecteur Kindle ou les applications dédiées. Au moins de juin, cette tendance est passée à 180 ebooks écoulés pour 100 livres papier.

Le groupe américain a ainsi vu le volume d’ebooks vendus au premier semestre 2010 être multiplié par trois par rapport au premier semestre 2009, et encore sans tenir compte des ebooks gratuits. L’ebook semble donc devenir assez rapidement un support de lecture parmi d’autres et il est même possible d’y obtenir de beaux résultats de vente : cinq auteurs ont ainsi passé la barre des 500 000 téléchargements sous forme d’ebook Kindle.

Amazon, tout en donnant un minimum de chiffres, veut donc rassurer sur la vitalité de ce marché et sur son rôle de leader dans sa démocratisation malgré la guerre des prix qui se joue sur les lecteurs et les critiques sur sa politique de prix serrés concernant la vente d’ebooks, qui a fait renâcler plus d’un éditeur aux Etats-Unis.

Publicités

Une réponse à “Amazon vend plus d’ebooks Kindle que de livres papier

  1. Pingback: Amazon vend plus d'ebooks Kindle que de livres papier « HADJ MILIANI | Cheap Kindle Books·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s