L’emploi du pronom indéfini…

« Il était une fois quatre individus qu’on appelait
Tout le monde Quelqu’unChacun – et Personne..
Il y avait un important travail à faire,
Et on a demandé à Tout le monde de le faire.
Tout le monde était persuadé que Quelqu’un le ferait.
Chacun pouvait l’avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit.
Quelqu’un se fâcha car c’était le travail de Tout le monde !
Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire
Et Personne ne doutait que Quelqu’un le ferait
En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun
Parce que Personne n’avait fait ce que Quelqu’un aurait pu faire. »

MORALITÉ

Sans vouloir le reprocher à Tout le monde,
Il serait bon que Chacun
Fasse ce qu’il doit sans nourrir l’espoir
Que Quelqu’un le fera à sa place
Car l’expérience montre que
Là où on attend Quelqu’un,
Généralement on ne trouve Personne !

CONCLUSION
Je vais le transférer à tout le monde afin que chacun puisse l’envoyer à quelqu’un sans oublier personne…

Meilleurs voeux à quelqu’un, chacun et tout le monde,

Publicités

Une réponse à “L’emploi du pronom indéfini…

  1. Article très significatif ; beau dans son humanisme. Partageant la moralité de la fin, j’estime qu’il vaut mieux que quelqu’un le fasse sans attendre un merci de tout le monde ou de chacun; tant la conviction est immense! »Donner tout,un simple mot/ peut effacer la tristesse qu’on a dans la peau/garder pour soi l’élégance/ d’un tout petit geste immense… » comme le chante si bien Héléne Segara . Meilleurs voeux pour LE MONDE, tout le monde, chacun et pour quelqu’un .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s