ALGER-BEYROUTH Capitales de la douleur de Gilles Ladkany et Hadj Miliani

Méditerranée apaisante d’une part et crise meurtrières au Proche-Orient et au Maghreb de l’autre, ce livre composé de ces deux pans donne la parole aux écrivains et poètes qui ont connu les guerres intestines etles dissidences plus d’une dizaine d’années durant. Les femmes y prennent la parole autant que les hommes: textes traduits de l’arabe ou textes écrits directement en français.

ISBN : 978-2-296-13994-7 • janvier 2011 • 290 pages

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s