About Hadj Miliani

BIO EXPRESSE:

à Oran le 21 mars 1951, Hadj Miliani est un intellectuel très actif sur les territoires de la culture locale, il est Professeur de littérature à l’université de Mostaghanem et chercheur associé au CRASC.

 

 

Diplômes

  • Doctorat. 1997, Université de Paris 13, Littérature

–          Le champ littéraire en Algérie et la production littéraire de langue française éditée en Algérie, 1970-1995

  • Magister. 1989. Université d’Oran, Littérature maghrébine
  • Diplôme d’Études Approfondies. 1982. Université d’Oran II, Littérature
  • Licence. 1978. Université d’Oran, Littérature

 

Activités professionnelles

  • Professeur de Littérature Maghrébine, Université de Mostaghanem
  • Chercheur associé au CRASC
  • Membre du Conseil Scientifique Mixte Algéro-Français du Réseau de Langue Française et Expressions Francophones (LAFEF)
  • Membre du Conseil Scientifique et Comité de Lecture de la revue Insaniyat
  • Membre du Conseil Scientifique et Comité de Lecture de la revue Synergie-Algérie
  • Membre du Conseil Scientifique et Comité de Lecture de la revue Résolang
  • Président du Conseil Scientifique de la Faculté des Lettres et des Arts, Univ. de Mostaghanem (2007-2012)
  • Membre du Conseil Scientifique du CEMA

 

Centre d’intérêts : Théorie de la littérature ; Sémiologie de l’image ; Théories théâtrales ; Littérature et société ; Littératures orales et expressions populaires ; Anthropologie des pratiques culturelles ; Littérature maghrébines contemporaines ; Économie des médias ; Culturalité et interculturalité ; Analyse du discours médiatique

 

Projets de Recherche (Membre)

  • « Patrimoines culturels et nouvelles technologies de communication. Études comparées Algérie-Méditerranée.», Projet d’établissement CRASC.
  • Responsable du projet PNR « Champs culturels et mondialisations »

 

Publications récentes

Livres

  • 2010. Des louangeurs au home cinéma en Algérie : Études de socio-anthropologie culturelle. (Paris : Éditions L’Harmattan)
  • 2007. Zohra de Abdelkader Hadj Hamou (réédition). Présentation (pp. 7-46). (Oran : Éditions Dar el Gharb)
  • 2005. Sociétaires de l’émotion. Études sur les chants et musiques d’Algérie d’hier et d’aujourd’hui. (Oran : Éditions Dar el Gharb)
  • 2003. avec Bouziane Daoudi. Beur’mélodie. (Paris : Éditions Séguier)
  • 2002. Une littérature en sursis ? Le champ littéraire de langue française en Algérie (1970-2000). (Paris : Éditions L’Harmattan)
  • 1996. avec Bouziane Daoudi. L’aventure du raï. Musique et société. (Paris : Éditions du Seuil)
  • 2007. avec Lionel Obadia (dir.) Art et transculturalité au Maghreb. Incidences et résistances. (Paris : Éditions des archives contemporaines).

 

Articles / Chapitres en ouvrages collectifs

  • 2012. « Création musicale et médiation culturelle au Maghreb. Quelques parcours de musiciens juifs maghrébins au 20ème siècle » Estudios de dialectologia arabes : Dynamiques langagière en Arabophonies : Variations, contacts, migrations et créations artistiques. Hommage offert à Dominique Caubet par ses élèves et collègues. vol.7.
  • 2012. « Écrire, raconter l’Histoire : un questionnement complexe » revue Résolang, Spécial 50ème anniversaire de l’indépendance. Novembre.
  • 2011. Avec Amine Roubaï-Chorfi. « Médias, pratiques linguistiques et conflits symboliques en Algérie. Donnés et contextualisations » revue Synergie-Algérie. n˚14.
  • 2011. « Crosscurrent Tranjectories of Algerian Jewish Artists and Men of Culture since the End of the Ninteenth Century » Jewish Culture and Society in North Africa. Emily Benichou Gottreich et Daniel J. Shroeter (dir.) (Bloomington : Indiana University Press)
  • 2011. « Des langues et des pratiques de lecture en Algérie : Éléments pour une analyse » revue Résolang. n˚5.
  • 2010. « Échange rituel et affirmation sociale, ‘El Berrah’ et les dédicaces dans l’espace urbaine (ouest algérien) » revue Insaniyat. n˚46.
  • 2010. « Effets manifestes et vieux débats » Littérature-Monde. Enjeux et perspectives. Colloque de l’Université d’Alger. (Alger : Hibr Éditions).
  • 2009. « Musiques urbaines entre traditions et citadinité » Actes du colloque international Anthropologie et Musiques. (Alger : CNRPAH).
  • 2009. « Éléments d’histoire sociale de la chanson populaire en Algérie. Textes et contextes » revue Turath. n˚17.
  • 2008. « La production romanesque algérienne de langue française depuis 2000. Devoir de témoignage et expérimentations esthétiques » Le roman maghrébin de langue française aujourd’hui. Rupture et continuité. Habib Ben Salha (dir.) (Tunis : Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de la Manouba).
  • 2008. « Des ‘mauvaises’ manières de parler des mères aux vannes des jeunes » Insultes, injures et vannes en France et au Maghreb. Aline Tauzin (dir.) (Paris : Éditions Karthala).
  • 2008. « Représentation de l’histoire et historicisation du Théâtre en Algérie » Annuaire du Maghreb 2008. (Paris : CNRS Éditions).
  • 2008. « Présence des musiques arabes en France. Immigrations, diasporas et musiques du monde » Migrance 32 – Musiques et Filmes. Archives pour l’histoire de l’immigration. Quatrième trimestre.
  • 2007. « Innovation linguistiques et pratiques générationnelles » Revue maghrébines des langues. n˚4.
  • 2007. « Cadre socio-culturel des résistances des expressions culturelles au Maghreb » Art et transculturalité au Maghreb. Incidences et résistances. Hadj Miliani et Lionel Obadia (dir.) (Paris : Éditions des archives contemporaines).
  • 2006. « Les apories de l’arabité et la question de la tradition dans le théâtre arabe contemporaine » Créations artistiques contemporaines en pays d’Islam. Des arts en tensions. Jocelyn Dakhlia (dir.) (Paris : Éditions Kimé).
  • 2006. « De quelques apories du champ musical » Créations artistiques contemporaines en pays d’Islam. Des arts en tensions. Jocelyn Dakhlia (dir.) (Paris : Éditions Kimé).
  • 2004. « Variations linguistiques et statuts génériques et thématiques dans la chanson algérienne au cours du XXème siècle » Trames linguistiques. Usages et variations linguistiques au Maghreb. Jocelyn Dakhlia (dir.) (Paris : Éditions Maisonneuve Larose).

 

Communications récentes

  • 2013. « Rôle des maisons de disque et de l’évolution des enregistrements » Journée d’étude « Les transferts musicaux entre la France et l’Algérie », Centre d’Études Maghrébines en Algérie, Oran, Algérie, 12 février.
  • 2012. Président du jury de longs métrages du 6ème Festival d’Oran du Filme Arabe. Ministère de la Culture, Oran, Algérie, 15-22 décembre.
  • 2012. « Le paysage linguistique de l’Algérie et les langues d’enseignement » 1ère journée d’études du Réseau Maghrébin des Technolectes (REMATE), Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Université Ibn Tofail, Laboratoire ‘Langage et société,’ Kenitra, Maroc, 7 décembre.
  • 2012. « Quelques questionnements autour des caractérisations et des problématisations du champ littéraire de langue française en Algérie » Colloque « Champs littéraires et stratégies d’écrivains », CRASC, Oran, 7-8 novembre.
  • 2012. « Prendre langue avec l’Histoire. A propos de quelques postures d’écrivains » Colloque « Littérature et Histoire » 17ème SILA, Alger, 28-29 septembre.
  • 2012. « La chanson de l’immigration en France » Table ronde, 7ème Festival Arabesques, Montpelliers, France, 21-27 mai.
  • 2012. « L’adaptation théâtrale du roman algérien francophone depuis 2000 » Journée d’études «  Le théâtre maghrébin contemporain : de la halaa au one-man show », INALCO, Paris, 25 mai.

 

Publicités

97 réponses à “About Hadj Miliani

  1. ما شاء الله je suis impressionnée, j’espère être une fidèle lectrice de papa de Adel, Soyez-le bienvenue parmi nous.

  2. je suis trés impréssioné par votre parcour proféssionnél mr miliani et j’ose éspéré ke vou m’aprendré o cour 2 mé étude ché vou o moin le tiére de ske vou possédé com capacité intéléctuél.merci

  3. je suis très heureux de dire que j’étais l’un de ses étudiants et ce durant les années 1998-1999 et 1999-2000 à l’ILE d’Oran. je suis encore fidèle à ces jours où vous nous avez appris à voir dans tous les faits de société une analyse quelconque, une explication ou une étude. je suis encore ravi de vous revoir très bientôt en mon magister.

  4. M.Le professeur,
    Vous êtes un exemple à suivre. Vos conseils judicieux m’ont permis de mener à bien ma réflexion.
    Je viens de lire votre biographie, je me demande d’où viennent tout ce don et cette force de créativité, de recherche et de patience.
    Je vous remercie chaleureusement. D’abord, pour vos déplacements à Saida pendant la période du froid pour nous apprendre la méthodologie de recherche.
    Et d’autre part, parce que le débat et les conversations étaient passionnants et ont pris de l’eau à mon moulin.
    Etudiant en poste graduation, option sciences du langage, version Saida.

  5. par un mot de commencement je dois dire : je vous souhaite un trés long parcours monsieur et sachez bien que vous étes l’ellite de l’université et le symbole de la connaissance litteraire; moi qui étais un etudiant a la faculté des lettres , des langues et des arts et aux noms de tous les étudiants qui ont eut l’opportunité d’assisté a votre differentes conferences ; on doit vous dire merci.amicallement

  6. un dure à cuire

    un homme de masse. aujourd’hui il est le présidant de l’école doctorat 2008 et organisateur de colloque et meeting exemple la rencontre avec kasunomi sur la musique du Rai

    je félicite tout l’effort que vous faite sans prendre de repos au même s’absente dans les cours de module théorie de la littérature et je vous remercie personnellement de la note que vous m’avais donné en EMD1..une remarque a faire …..le magistère….s’il vous plais !

  7. je suis de votre génération et je suis impressionné par tout ce que vous faites cela fait plaisir de voir que notre pays a des chercheurs sur lesquels il peut compter .je vous souhaite un trés long parcours monsieur mais si j’ai pris le courage de vous ecrire c’est pour vous posez un probleme et ne soyez pas faché apres m’avoir lu car reellement je vous admire et je ne veux en aucun cas qu’on ternisse votre image .
    Vos etudiants de 3em année ont è préparer une piece de theatre et a la jouer c’est tres bien car pour ma part je pense que le theatre est le meilleurs moyen de s’exprimer surtout dans une langue seconde donc le meilleurs exercice d’apprendre a parler a oublier toutes les contraintes d’un cours classique mais le « hic » c’est que vos étudiants ne peuvent pas tous payer les repetiteurs trouvez leur des animateurs gratuits s’il vous plait et soyez plus indulgent car vos étudiants vous admirent et vous respectent .merci

  8. je demande aux étudiants qui ecrivent aux profs de bien rédiger ,d’essayer de ne pas faire de fautes et surtout de ne pas ecrire en langage sms par respect pour le Maitre et pour la langue que vous étudiez .Faites des efforts . j »aime la langue francaise et je ne veux pas qu’on la massacre .

  9. docteur miliani,vous ete un exemple parfait pour tout algerien aimant la langue française,voir votre tres bon parcours ça donne vraiment l’envis de contunier les études jusqu’au dernier souffle,j’éspere que les jeunes générations savent à qui, ils ont affaire,merci encore pour vos compétences,vous ete un exemple pour tout les algeriens que je suis un des leurs,certe je suis vétéran ,car j’ai 47 ans et je serais en 4 année ‘incha allah’ vous ete une idol pour nous les algeriens ‘allah yekater men mtalek’

  10. je suis très heureux de dire que je suis l’une de ses étudiants vous nous avez appris à voir dans tous les faits de société une analyse quelconque, une explication ou une étude. je suis encore ravi de vous revoir très

  11. docteur hadj miliani vous êtes un exemple à suivre . je suis l’un des étudiants de centre universitaire de relizane ,malgré nous aurons pas l’occasion d’être l’un de notre professeur à relizane mais nous sommes fières de vous voir et rejoindre magistère .vraiment vous l’un de l’élite au niveau national et international

  12. Bonjour M.Miliani,je vous remercie de nous avoir encourager à présenter la pièce théatrale car c’était de bonnes préstations à l’an prochain inchaa allah et bon vacances

  13. salut m.miliani je suis vraiment heureuse d’etre parmis tes étudiants et je suis en 4 anné langue française .dieu vous garde m.miliani et merci pour tout

  14. ah j’ai oublier m.miliani m’a dit une fois qu’il aime b1 ma3koud hhhhhhhhhhh .mostaganem l’ita .de nadjet

  15. on a passé une agréable année avec toi m miliani surtout avec le groupe théatral vraiment c’était une éxpérience que je ne oublier pas

  16. Ne soyez pas impressionnés, j’ai été son étudiante pendant deux ans mais il n a jamais été un bon enseignant, c’est vrai on ne peux pas nier son parcours ni son expérience professionnelle, ni ses savoirs, mais pour moi il n a jamais été à la hauteur tout simplement il n’est pas modeste dans son enseignement, il possède le savoir mais il lui manque deux éléments très important qui sont le savoir faire et le savoir être. avec tout mes respects.

  17. salut j’etais ton etudiante en premiere année français lmd en genre liiteraire pour l’année 2008_2009.
    vous etes l’exemple parfait a suivre.j’ai vraimment bien pris de votre expériance.
    je vous remercie.et je vous souhaite la reussite dans ton avenir
    avec mon profond respect

  18. je suis de lmd 1 pour lanné 2008/2009 mais juste pour dire a khadija ke tu fai erreur keske nous avon apris avec lui , absolument rien , il été tjr absent.tt sa en dépit de son parcours .merci

  19. aujourd’huit je suis trés fier de vous et je suis si content qu’on a un professeur aussi compétent comme vous monsieur « Miliani , et je le dirai à haute voix qu’il n’y a point comme vous . selon moi vous etes le meilleur de l’Ouest. bonne continuation !

  20. bonjour,
    je suis la soeur benjamine de Mr MILIANI et je suis plus que fière de mon frère et je ne suis pas d’accord avec ceux et celles qui disent du mal de lui. ça prouve qu’ils n’ont rien dans la tête. désolée d’être si directe mais c’est la vérité.
    hadj bonne continuation tu es notre fièrté surtout celle de papa allah yerahmeh.
    je t’embrasse très fort.
    ta soeur benjamine B. MILIANI

    • sincèrement, ceux qui disent du mal de lui ne le connaissent pas ! Et ils sont nombreux. il donne de lui même une mauvaise image, peut être est-il blasé, mais au fond de lui il y a un bon bougre qui est toujours prêt à rendre service, à aider les pauvres, les gens en difficulté. mais tout cela ça ne se voit pas.

      • bonjour sur benjamine……Hadj dit haut et fort ce qu’il pense, jamais derrire le dos, toujours en face, li b’gha b’gha oua li k’rah k’rah les mauvais lves sont peu nombreux, une minorit qui nacceptera jamais qu’on leur dise « vous tes des cancres » je te salut HADJ……bravo surette Date: Sat, 3 Nov 2012 18:28:37 +0000 To: medisports@hotmail.fr

  21. g été vrm déçu de lanné ke g passé avc mr miliani, dumoin le petit nombr de jour kil nou a conacré on a rien appri rien…
    pour la soeur de miliani(ya vrm pa de koi étr fiér pask la majorité de ses étudiant ne lconéss mm pa )
    mé réspé a mme mdjahed pr son dévoument et sa joi de vivr.

  22. Je suis très fier de toi si l’ Hadj , je te savais dynamique, et amoureux de ta merveilleuse ville, mais obstiné jusqu’à l’os, Bravo !
    je te soutien, pour tes ambitions, pour le développement de tes recherches, pour tout programme d’animation culturelle ou autre sportif.
    ((((( la photo du bassin ou el-bassina ))) c’est génial !!!
    merci si l’Hadj,
    ton ami, du quartier,
    Senouci

  23. slt j’étais ton étudiante je suis dessus de l’année quand a passée avec vous malgré que LA Vérité BLESSE ET FAIT DES ENNEMIS mais on a rien pris avec vous.mais c’est juste paour tes occupations et tes autres devoirs.malgé tous je vous remercier pour le moindre effort que vous avez comis avec les éudiants.
    il vendra le jour ou je aurais besoing de ton aide j’espere que tu sera la.

    BON COURAGE ET BON CONTUNUATION

  24. bonsoir,
    je voudrai bien me procurer des cours de sémiologie, si quelqu’un parmi vous ici peut me donner ce coup de main, je lui serai reconnaissante. merci

    bon courage

  25. Qui a dit qu’enseigner était facil, c’est la chose la plus harde, croyez moi.
    Moi aussi j’etais etudiante et trèèès exigente auprés de mes professeurs, maintenat que je le suis, je me rend compte que c’est pas du tout chose facile.
    On peut pas plaire à tout le monde, n’est ce pas.

  26. très bien dit LYDIA ce n’est pas dutout facile de faire passé le message une fois on est dans le terrain on comprend ça.

  27. louel abdelhadi :Votre commentaire est en attente de modération
    je voudrais signaler un point trs important je suis le fruit de ton travail si j ai rien à ma tete conçernant le theatre ou b1 lc2 vous avez une methode philosophique excuse moi pour la verite

    je voudrais signaler un point trs important je suis le fruit de ton travail si j ai rien à ma tete conçernant le theatre ou b1 lc2 vous avez une methode philosophique excusez moi pour la verite

  28. je reconais que vous avez une langue setenus et chaque cour j ai utilise le dixionaire por dechiffrer ta parole mais pourquoi vous etes sivere conçernant les notes

  29. Je suis une de tes étudiantes Mr miliani , certe vous ete un bon prof , vous etes tres compétent mais vous étes tt le temp absent , cette année on na fait ke 3 cours avec vous.on doir etre fier de vos connaissances mais pa pour votre serieux.en tout cas vous etes meileur que Mme mjahed en litérature , la pauvre elle mélange entre « le » et « la » , elle est vraiment null , je me demande comment elle a fais pour etre prof.

  30. MR meliani est fort , il parle bien , toi tu parle de medjahed , tu a oublié MR malek , il est plus ke nul ,il nen sait rien et en plus il fait le grand chef , complexé.en cours il fais trop de faute kan il parle et en écrit aussi.c’est vraiment désolant de voir le départemnt de français avec des nulles.

  31. Bonjour Mr Miliani, je suis très heureux de trouver votre site après votre permission, j’aimerais bien de balancer UERL de votre site sur mon blog svp.
    merci
    yayouche

  32. Mr je vous tire vraiment chapeau lorsque jai lu votre parcours hors du commun et surtout moi qui suis etudiant etranger je me rejouis de vous avoir comme pof malge votre indisponibilite quand j assiste a votre cours j apprend quelque chose de nouveau parceque le message passe tres bien c pourquoi j aurai aime que ca soit la meme chez certains profs.j etais surpris de votre talent lors de conference que vous avez anime avec BOUDAOUD SUR BOUDJEDRA
    excusez moi surout j apprecie votre humour pendant le cours que DIEU vous garde merci

  33. A mon enseignant, Encadreur, père et autres charges qu’il a pour moi,
    voilà déja trois ans que je suis étudiant chez vous à l’université de mostaganem.
    le fruit de mon travail, hamdoulah, je les récolté grâce à ce genre d’enseignant.
    je voudrais le remercier pour tout le courage qu’il a; à voir juste son CV, on comprend qu’il n’est pas une personne qui recule ou fait un pas en arrière, un vrai dur à cuire et je pense que c’est ça son secret.
    je vous remercie de tout mon coeur monsieur Miliani et à Dimanche incha allah.
    votre Etudiant BELHABIRI Racim

  34. bonsoir je cherche en urgence l’adresse email de monsieur Mebarki c’est mon encadreur a l’u.f.c merci

  35. Bonjour à vous, lecteurs et lectrices de ce site!
    Je me permets de poster ce message pour exprimer ma consternation. La première s’adresse à Mr méliani et ses semblables. Ces professeurs qui, sous prétexte d’être docteurs en littérature, se permettent le snobisme et de sous-estimer les novices universitaires et esprits chercheurs en herbe. Je ne vous contredirai pas sur le fait que l’université algérienne acuelle recèle un niveau estudiantin de grande médiocrité, basé sur la tricherie et la mentalité de « nbèllè3 l3èm » ( je ferme l’année). Raisonnement pathétique reflet d’un total manque d’ambition. Une génération vide de sens et de valeurs. Mais avant de la juger, petit détour sur ses éducateurs. Ces soi-disant professeurs d’université, messagers du savoir et de l’expérience qu’ils ont acquis. Un étudiant qui réussit est un étudiant qui a trouvé sa voie et sait ce qu’il veut faire de sa vie. Or ce n’est pas le cas de tous nos étudiants. La plupart entame la faculté avec un mauvais choix d’études, à défaut d’orientation et de suivi pédagogique. Où est l’engagé en vous, Mr Méliani? Pourquoi permettre à un étudiant qui ne sait s’exprimer en Français, de s’inscrire en licence? Pourquoi le laisser perdre ses années pour aboutir non pas à un diplôme solide mais à une attestation de réussite, en simple carton? Moi-même, moi-même. Ces deux mots étaient réservés au jour du jugement dernier. Cependant, les actuels lettrés algériens ont devancé ce jour et agissent en total égoïsme et grand désintérêt de la génération future pour perdurer le vieux proverbe: « Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois ». Ils refusent de véhiculer le savoir bien comme il faut, avec pédagogie et sens de l’apprentissage. Ma seconde consternation s’adresse à vous, étudiants et étudiants. Réveillez-vous, nom de dieu! Pensez à votre avenir et à celui de vos relèves, si jamais vous en aurez, bien évidemment. Embrasser l’autodidaxie! Apprenez à comment apprendre par vous-même et par vos propres moyens. Faîtes le bon choix d’études! Battez-vous! Ne vous laissez pas marcher sur les pieds. Ce n’est pas parce qu’il docteur, qu’il peut se permettre de dispenser 3 cours dans l’année. Il est payé pour transmettre, avant tout. Il est homme de théâtre? Soyez ses personnages et révoltez-vous! Changez de scénario! Relevez-vous pour une meilleure université. Une meilleure considération des étudiants. Un meilleur avenir. Je me suis éloigné pour grandir à mon aise mais je reviendrai plus fort pour révolutionner le pays. Avec vous et votre aide et soutien, on changera l’Algérie.

  36. Bravo! pour vos travaux mais ne négligez pas les efforts de la jeune génération de chercheurs .Ils ne sont pas tous médiocres. il existe des lumières qu’on essaye de briser par jalousie .mes respects

  37. merci m miliani mais g pas le module THL a couse de mme BENTAIFOUR. je madresse à vous, je comprant ché toi, mais mme bentaifour explik en arabe elle dis le contraire ce ke dis m miliani. elle comprant rien. elle pronance mal et termine ses frases en arabe. niveau bas bezef.
    m miliani je peut répandre en arabe moi ossi dans l’ixamin????.

  38. Pingback: Compte-rendu des rencontres autour des sciences du patrimoine immatériel à Alger, deuxième journée (4 octobre 2010) | Les carnets de la phonothèque·

  39. Pingback: Compte-rendu des rencontres autour des sciences du patrimoine immatériel à Alger, deuxième journée (4 octobre 2010) « HADJ MILIANI·

  40. Salut je suis la nièce à Mr Miliani, et je tenais à remercier tous les étudiants et les étudiantes pour leurs soutien et surtout pour leur reconnaissances vis à vis de leur professeur, par contre ce que je trouve inadmissible c’est que certains étudiants qui ne savent même pas orthographier un mot correctement traiter des enseignants de nul je trouve cela trés « nul » de leur part.
    à bientot et bisous tonton.

  41. j’étais votre élève pendant les années 88 à 93 à l’université es-senia. j’ai été marquée par les cours de théâtre et votre archarnement pour la recherche en ce qui concerne la chanson raï. votre militantisme réel. merci pour ces souvenirs. fatima de France.

    • Salut Fatima,
      Est ce que c’est bien fatima kabyle ? qui a vecu en france (Marseille) si ma memoire est bonne.
      Moi c’est bien Kamel de Bejaia, de l’école des télécom d’Oran 1990-1993, je préparais ingéniorat en télécom, toi, une licence en littérature française a Es senia, et on était de bons amis a l’époque,
      Tu dois te rappeler,
      je suis a Montréal depuis 2000
      Si c’est le cas,
      Écris mois stp,
      ggkam @yahoo.ca

      Kamel

      • Kamel je crois que je me rappelle de toi donne moi plus de détails effectivement tu m’a repérée, je suis à montpellier en ce moment et je n’ai pas oublié les bons moments que j’ai passés à oran, j’en suis malade cdrois mois mon mail est ijkl@netcourrier.com

  42. Je ne suis guère imprésionné !
    Si’il y a quelqu’un qui enseigne à l’université de Mosraganem (départemen de français), ça serait bien évidemment Mme Djebaili.

  43. Vous pouvez etre aimer, ou ne pas etre aimer :cela veut dire que vous etes exeptionnel .Alors tant pis pour ceux qui ne font que brailler et continuer à nous faire rever.

  44. j’étais une étudiante il y a 2ans chez Mr Miliani certes il était un peut dure mais il a fait de nous des enseignants et enseignantes au bon sens merci que Dieu te protège

  45. y un lien entre les deux familles HADJ MELIANI qui habite toujours a Ain Defla et la famille MELIANI , que tu y est !

  46. Toutes nos Chaleureuses Félicitations pour la très « nouvelle » et inestimable distinction. Le titre de grand-père demeure la consécration éternellement régénérée par les palmes d’or de l’arbre généalogique.

    Voici une Fleur en guise de cadeau:

    Cordialement
    Votre étudiant B.KHELFAOUI

    • Mes Félicitations Hadj Miliani, et je vous remercie de nous avoir formé des élites et des érudits comme M.Khelfaoui Benaoumer, vous êtes les deux un cadeau divin!!!
      Cordialement,
      Une étudiante de l’étudiant du Pr. Hadj Miliani

  47. bnj à tous vraiment je suis heureuse parce que Mr mliani il viendra mon prof en 3 éme année inchalah .mais je ne save pas que je vien de choisir entre les 3 parcour civilisation ou média ou ingenieur quel est la mieur entre les 3
    répond moi svp

    • deviendra , sais , quoi choisir , le meilleur parcours . alors pour t’aider un peu , je te conseille de choisir civilisation car c’est un parcours où tu va découvrir toute l’histoire de la France , sa littérature , culture et toute son idéologie alors si t’aimes apprendre cela les portes sont ouvertes…

  48. monsieur vos notes sont inacceptable . que des 0.5 et des 5. je porte plainte contre vous. vous êtes un prof et un bon prof mais soyez indulgent et soyez juste s’il vous plait dans vos corrections.

  49. J’étais son étudiant en 1981 au département de français à l’université Essenia. On n’a rien appris avec lui : il ne faisait que parler sans rien dire. Rien de pertinent, un discours creux et plein de verbiage.

  50. je viens d’achever mes études (français classique), l’année passée, nous avions le module de théâtre chez mr Meliani, personne ne voulait de ce module, nous trouvions cela ridicule, surtout pour les dames! figurez vous que cette expérience (jouer une pièce théâtrale) à été la plus belle et la plus marquante de toute ma vie, j’ai joué mon rôle en étant enceinte de 7 mois, et je me suis sentie si libre, je ne pensai jamais pouvoir m’exprimer devant des centaines de personnes.Mr meliani a fait de nous ce que personne d’autre n’a pu faire avant lui, il nous a redonner confiance en nous, lorsque vous vous sentez capable d’affronter le regard des autres, vous pouvez être certain que vous possédez une forte personnalité merci mr Meliani du fond du coeur. (lorsque vous dite que vous détestez quelqu’un, on est sûr que vous l’aimez) dieu vous bénisse.

  51. oui, il est vrai que vous avez beaucoup de bagage , mais vous n êtes Pas pédagogue , DÉSOLÉ , vous ne donnez rien du savoir que Dieu vous a donné .

  52. En réponse à Makjan
    Vous parlez avec véhémence de M. Miliani et vous dites « qu’ils ne veulent pas véhiculer le savoir « que nenni !!!
    Vous avez tout faut car je peux vous dire que lorsque M. Miliani a commencé dans l’enseignement, il avait travaillé dans un petit patelin ou les élèves ne possédaient pas le moindre bouquin pas le moindre poste de radio ! (mon frère M. Miliani a mis à sac notre bibliothèque familiale des livres qu’on lisait dans notre enfance)afin de les mettre à disposition de ses élèves pour qu’ils puissent avoir une ouverture sur le monde et améliorer leurs connaissances (y a plus de 30ans de cela, lorsque les gens ne s’intéressaient que très peu aux études).
    Maintenant l’étudiant ne doit pas non plus se contenter que des cours qui lui sont dispensés et faire un travail personnel.
    Lorsque je constate que certains écrivent en message sms, je ne doute pas qu’ils aient des difficultés d’élocution et d’orthographe !!!!!
    A méditer.

  53. Bonjour, je trouve cette analyse juste, moi qui connais parfaitement Hadj Méliani, dans la vie il y a toujours des mécontents et des abrutis, d’ailleurs moi-même en lisant des messages d’étudiants de différentes universités et autres écoles, je constate souvent des fautes d’orthographe très simple à écrire …..ne faisons pas une fin en soi

    sans rancune , je souhaite une réussite a tous et a toutes
    Senouci

  54. You are my inspiration, I own few blogs and occasionally run out from brand :). « No opera plot can be sensible, for people do not sing when they are feeling sensible. » by W. H. Auden.

  55. Très cher Encadreur. C’est la première fois que j’ai eu accès à votre biographie ô combien formidable.
    Je suis un de vos centaines d’étudiants que vous avez encadré mais peut être un des particuliers aussi. Je suis Nigérien. J’ai fait l’Ecole doctorale de Mostaganem de 2005 à 2007 où je suis sorti avec un Magistère. Hélas je ne suis pas resté pour le Docteur et maintenant j’ai beaucoup envie de poursuivre. Je vous ai même posé la question si je pouvais prendre un sujet et resté au pays pour le travailler. Quand j’aurai terminé je serai obligé e me rendre en Algérie pour la soutenance.
    En rappel j’ai fait L’université de Mostaganem (2000-2004) vous m’avez tenu en littérature
    Votre Etudiant ADAMOU RABIOU

  56. Salam aleikoum Monsieur Hadj Miliani , en lisant votre biographie et votre parcours universitaire , j’en suis très impressionné . Je peux dire tout comme votre soeur que vous pouvez être fier de votre Famille ainsi que de vos étudiantes et étudiants , et j’ajouterai de l’ensemble de tous les Oranais et Mostaganémois . Je vois que mon ami Senouci vous connait très bien et ne tari pas d’éloge à votre endroit. Encore bravo Monsieur Miliani , je n’ai que du respect pour vous . Amicalement – Roger SALMERON

  57. mon meilleur professeur!! rien à dire après avoir lu cette biographie qui est vraiment très succincte par rapport à ce que vous avez fait pendant votre parcours professionnel à l’université de mostaganem

  58. Pour moi Hadj Miliani , Fewzia Sari , Abdelkader GHELLAL, Nadia OUHIBI et Farid BENREMDANE sont les seuls enseignants qui m’ont marquée.Je vous dois tout.Je ne saurais jamais vous remercier .,
    Amina

  59. je suis vraiment impressionnée par votre parcours , j’aimerais bien avoir vos coordonnées (e mail) pour vous demander des pistes de recherches sur la sémiotique musicale.

  60. bonjour mr miliani.je voudrai une réponse à cette question ;d’où vient la tradition qu’ont les femmes algériennes en général ,et oranaises en particulier ,à porter le châle espagnol ,qu’on appelle communément à oran « mendil sbania »? je vous serai bien reconnaissante de me répondre le plus vite possible.
    merci encore !à bientôt de lire votre réponse.

  61. Bonjour à Tous,
    Je suis une étudiante en Master 2 de Relation euro-méditerranéenne (Recherche) . Je travaille sur le thème des technologies de la communications en Algérie, et je souhaite contacter Monsieur H.Milliani qui est associé à un projet similaire au CRASC, et échanger avec lui certaines hypothèse de départ. Je sollicite votre aide afin de me communiquer son Mail voire tout autre moyen de contact.
    Bien à vous,
    Elmahroug Fatiha.

  62. bonjour,
    j’ai travaillé avec son frère à l’université d’es senia à Oran par contre j’ai quitté Oran et mon travail depuis déjà 13 ans plus de contact alors tous ce que je peux vous conseiller d’aller à l’université d’Oran es senia et pas l’USTO et demandez sur place n’importe qu’elle personne dans l’administration du rectorat. chercher après son frère mr miliani mohamed ex directeur de l’institut des langues docteur en anglais.si non je suis en contact avec une ex collègue et amie qui travaille là-bas je peux toujours lui demander. cdl

  63. je me souvien de toi hadj tu es un ami d enfance nous etions scoute ensemble toi et votre frere avec faraji et hamani mohamed rex slt a toi tu es un brave typ
    messabih houari frere jumaux

  64. Hadj Meliani est une bougie qui éclaire le chemin ténébreux de toute une génération qui désormais prend la langue de Molière pour un fast food.Grand respect à notre modèle:Pr Meliani

  65. Par la parfaite devotion ainsi que l’absolue gratitude pour nous, nous ignards aveuglés par l’amertume d’une existance qui nous rejette qui nous nie je vous exprime mes remerciements votre lumiere est notre salut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s